Bannière
Bannière

Présidentielle au Gabon: des manifestants incendient l'Assemblée nationale à Libreville


Des affrontements ont éclaté ce mercredi à Libreville, la capitale gabonaise, après la proclamation des résultats de l'élection présidentielle qui ont donné le président sortant, Ali Bongo, vainqueur. Dans la soirée, des manifestants ont mis le feu à l'Assemblée nationale.

L'Assemblée nationale du Gabon à Libreville était en flammes ce mercredi soir après avoir été incendiée par des manifestants descendus dans la rue à l'annonce de la réélection du président Ali Bongo Ondimba, selon plusieurs témoins.

"Ils sont entrés, ils ont brûlé"

"Tout le bâtiment est en train de prendre feu", a indiqué un manifestant présent sur les lieux. "Ils sont entrés, ils ont brûlé", selon le même témoin affirmant que les forces de sécurité auraient reculé. Un panache rouge et noir se dégageait dans la nuit au-dessus du palais Léon-Mba, selon des journalistes de l'AFP qui se trouvaient à distance.

L'Assemblée nationale se trouve sur le prestigieux boulevard Triomphal, qui dessert de grandes institutions (siège de la télévision d'Etat Gabon Télévision, Sénat, Hôtel de Ville, Centre culturel français, ministère du Pétrole, ambassades de Chine, de Russie et du Liban...).

Source: presse

Comments (0)

  1. Aucun commentaire pour le moment.

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.

CAPTCHA ERROR!
captcha