Bannière

Protection sociale : les personnes handicapées interpellent le chef de l’Etat à leur situation


Face à la presse ce jeudi 14 septembre 2017 à Conakry, la Coordination des Associations pour la Défense des Droits des Personnes Porteuses d’Handicape interpelle le gouvernement à faire face à leur situation.

Par la voix de leur coordinateur, Justin Gbélia Camara, ils lancent un appel à l’endroit des autorités du pays : « Nous vivons dans les conditions très difficiles. Aujourd’hui, nous sommes exposés dans les intempéries de la nature, sous les ponts, à coté des poubelles, pas de soutient de la part du gouvernement. Parfois, c’est les militaires qui viennent nous chasser comme des animaux. Alors que nous sommes tous des fils de ce pays. Pourtant, ils ont la politique de nous prendre en charge, s’il y a bien sûr la volonté de le faire. Donc, nous lançons un appel auprès du chef de l’Etat afin qu’il puisse nous aider »

Aïcha Bangoura, chargée d’affaires sociales de cette structure, indique qu’ils sont capables d’ajouter un plus au développement du pays si toutefois ils sont soutenus. « Nous interpelons les autorités guinéennes de nous aider à exercer notre métier. Ce n’est pas dans la rue qu’on va travailler. Il y a parmi nous des hommes de métier, des intellectuels, des coiffeuses, des couturiers et même mécanicien, mais s’il n’y a pas un endroit où exercer ces différents métiers ça ne serait pas facile. »

A rappeler qu’ils sont au total 509 membres en Guinée, selon les dernières statiques en 1990, avec 8% de la population du pays.

Camara Ibrahim Sory

Comments (0)

  1. Aucun commentaire pour le moment.

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.

CAPTCHA ERROR!
captcha