Bannière

RDC : journée ville morte dans tout le pays


En République Démocratique du Congo, l’opposition a appelé à une ville morte ce lundi 03 avril. La ville est beaucoup plus calme que d’habitude et de nombreux magasins sont restés fermés. Cette mobilisation de l’opposition vise à protester contre le blocage du dialogue politique depuis l’accord du 31 décembre.

La RDC affichait une image morose à plusieurs endroits ce lundi. Des quartiers de la capitale Kinshasa et de la deuxième ville du pays Lubumbashi ont vu leurs activités ralenties. La ville de Mbujimayi, fief du premier parti de l’opposition l’UDPS est également restée inactive.

Il y avait aucun embouteillage dans les rues de Kinshasa, l’on pouvait remarquer seulement quelques passants qui se rendaient à pied au travail. Certaines banques ont même gardé leur rideau tiré.

L’appel a été moins suivi dans l’Est, à Kisangani et Goma notamment, où les quartiers commerciaux ont fonctionné comme d’habitude tout comme à Mbandaka au Nord-Ouest. Il faut dire aussi que cette date du 3 avril n’a pas été choisie au hasard par l’opposition. C’est le premier jour des vacances scolaires et la garantie déjà que personne ne se rendrait à l’école.

Comments (0)

  1. Aucun commentaire pour le moment.

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.

CAPTCHA ERROR!
captcha