Bannière

Réhabilitation des objets d’Arts populaire guinéens : bientôt la 4ème édition du TPAC


Dans le cadre de la réhabilitation et valorisation des objets d’arts guinéens en voie de disparition, la direction du petit Musée de Guinée vient d’annoncer l’organisation d’un trophée protecteur des arts et cultures(TPAC). Cette édition se tient du 08 au 25 mai 2017, à travers une compétition entre les artistes de 4 régions naturelles de la Guinée. Le thème retenu est « Amie et Arts ».

Le mot « Lantan » qui fut assez important dans le débat, vient de la déformation du mot français « lanterne ». Un évènement qui regroupe 20 participants, répartis en 4 groupes d’artisans et artistes qui travaillent sur 4 objets dont chacun représente la caractéristique de sa région dont la remise officielle est prévue le 25 Mai 2017 à Conakry.

L’objectif est de faire revivre le patrimoine culturel guinéen qui est en voie de disparation. Puis orienter les jeunes guinéens qui ne se reconnaissent plus dans leurs valeurs culturelles.
« Nous voulons revivre le ‘’lantan’’. C’est pour cela que nous avons pris contact avec les artistes qui ont accompagné le Petit Musée lors des trois précédentes éditions et qui sont donc venus constituer les ateliers pour travailler sur des thèmes que nous leur avons donnés. Il y a quatre régions naturelles qui sont représentées par chacun des tableaux. La Basse-Guinée est représentée par la pirogue, la Moyenne Guinée représentée par la montagne du mont Loura (Dame de Mali), la Haute Guinée est représentée par Sosso Balla et la Guinée Forestière est représentée par l’arbre de la forêt. Donc, tous ces quatre tableaux sont des héritages que nous avons reçus naturellement ou encore par l’histoire », rappelle Daouda Tamsir Niane, Directeur du Petit Musée sis à la minière.

Madame Fifi Tamsir Niane, initiatrice du projet, a évoqué en d’autre terme que l’objectif de l’initiative consiste à « réhabiliter le patrimoine qui nous tient à cœur qui est le Lantan pour lequel nous nous battons pour qu’il revienne dans le patrimoine culturel dans notre paysage culturel. Nous avons représenté ces quatre (4) objets qui sont emblématiques de chaque région pour montrer non seulement une richesse de notre patrimoine, mais aussi et surtout que chaque guinéen aujourd’hui ait l’obligation de préserver ces objets qu’ils soient matériels ou immatériels. Car, c’est une partie de nous que nous donnons au monde et que nous avons à préserver pour nos enfants, l’avenir et pour l’humanité. »

A rappeler que le mot « ‘’Lantan’’ est un objet du patrimoine culturel populaire qui est une sorte de maquette faite dans les quartiers pour créer l’émulation. Vu que chacun veut compatir pour son quartier et pour faire le plus bel objet. C’est cet objet qu’on appelle Lantan qui vient du mot lanterne. C’est un objet qu’on illumine à l’intérieur par un procédé bougie ou autres qui étaient éclairés la nuit pour le grand plaisir de tout le monde », explique en fin la fondatrice du Petit Musée.

Par Ibrahima Sory Camara pour kibarou.net

Tél : 656898121


Comments (0)

  1. Aucun commentaire pour le moment.

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.

CAPTCHA ERROR!
captcha