Bannière

Rio Tinto : les travailleurs en colère, maintiennent la pression sur la firme minière


N’étant pas encore satisfaits depuis leur manifestation la semaine passée, quelques travailleurs de Rio Tinto qui craignent toujours de leur licenciement dans un bref délai, sont redescendus dans la rue ce lundi pour exprimer leur mécontentement.

Pour une nouvelle fois, les travailleurs de cette société font le même reproche fondamental que la semaine passée. Ils dénoncent une intention prêtée aux responsables de cette société minière, de procéder à des licenciements sélectifs de plus de huit cent personnes, sans même négocier avec les employés concernés.

Lors de la dernière manifestation, un des travailleurs dénonçait que certains parmi eux ont souscrit à des prêts au niveau des banques primaires de la place.

« Nous apprenons par la suite que nous devons être licenciés. Nous n’avons pas assez d’informations, Nous nous attendons du jour au lendemain à être remercié par la société», a-t-il indiqué.

Selon notre source d’information, parmi les responsables qu’ils pointent un doigt accusateur, il y a deux qui sont tous des Guinéens, il s’agit du responsable des ressources humaines et le Directeur des opérations.

Les syndicats des travailleurs de Rio Tinto promettent de continuer leur protestation jusqu’à ce qu’ils soient entendus.

Barry

Comments (0)

  1. Aucun commentaire pour le moment.

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.

CAPTCHA ERROR!
captcha