Bannière

Santé : le ministre promet de poursuivre l’assainissement du secteur pharmaceutique en Guinée


Le ministre de la santé et de l’hygiène publique, Dr Abdourahmane Diallo, a réitéré, lors de la présentation de vœux du personnel qui a eu lieu ce lundi à son département, sa promesse de poursuivre l’assainissement du secteur de la pharmacie en Guinée. Au cours de cette rencontre, le ministre a profité pour dresser son bilan annuel de 2016. Un bilan brillamment présenté par son secrétaire dans lequel la plupart des objectifs stratégiques du ministère, assignés dans la lettre de mission du chef de l’Etat, ont été atteints.

« En ce jour de présentation de vœux, je voudrais avant tout saluer les efforts personnel du chef de l’Etat et de l’ensemble de son gouvernement pour toutes les attentions qu’ils ont accordées au secteur de la santé avec le financement de plus de 40 infrastructures sanitaires, le recrutement de près de 4000 agents de santé et le relèvement du budget du ministère de la santé qui a atteint 8,4% en 2017 contre moins de 5% en 2016. Je voudrais ensuite saluer et remercier l’ensemble de nos partenaires au développement : le système des nations unies, la coopération bi et multilatérale, les ONG, pour leur accompagnement et appui constant. Grâce à leur mobilisation et à leur appui, nous sommes parvenus ensemble au bout de la terrible épidémie Ebola qui a frappé notre pays. Aussi leur appui technique et financier nous aide à reconstruire notre système de santé pour le rendre plus résiliant face à tous les événements de la santé publics qui constituent de véritables menaces pour notre santé ».

Parlant des défis, le ministre de la santé annonce qu’au cours de cette année 2017, une mobilisation va être engagée pour la réalisation de certaines activités prioritaires pour faire face aux nombreux défis.

« - Nous devrons mettre en place un système de santé communautaire efficace avec un paquet complet d’activités qui répondent aux besoins de la population à la base avec des moyens pour assurer la prise en charge des références au niveau hospitalier.

-La réorganisation des services des urgences au niveau de nos hôpitaux devrait se poursuivre par l’amélioration de l’accueil, des équipements et des consommables.

- L’Etat continuera à assurer sa part de cofinancement pour rendre les vaccins disponibles afin que tous les enfants de la Guinée puissent recevoir une vaccination complète avant leur premier anniversaire.
-Nos services de surveillance épidémiologique et de riposte contre les épidémies continueront d’être soutenus afin de détecter à temps et de faire face de façon efficace à la survenue de toute épidémie ou autres événements de santé publique.
-Les efforts pour le changement de statuts de la PCG afin de renforcer ses capacités et sa gouvernance seront poursuivis. Aussi l’assainissement du secteur pharmaceutique sera poursuivi avec l’évaluation et le renouvellement de toutes les sociétés grossistes importateurs de médicaments.
- Pour améliorer la gestion financière, une étude de faisabilité sera réalisée dès le début de l’année pour la mise en place d’une unité centralisée d’appui à la gestion des projets et programmes. Aussi, nous comptons faire une réorganisation de projet et programme en vue de réduire leur nombre dans un souci d’efficience et d’efficacité.
-Suite à la restructuration du ministère de la santé, les nouveaux services créés seront rendus opérationnels. Aussi la feuille de route élaborée après l’audit institutionnel connaitra également un début de mise en œuvre.
-Le personnel nouvellement mis à la disposition du ministère de la santé sera entièrement affecté à l’intérieur du pays pour couvrir les déficits actuels. Nous osons espérer que ces nouveaux agents rejoindront rapidement leurs lieux d’affectation.
-Toutes les nouvelles infrastructures sanitaires finalisées seront équipées, dotées de personnel et rendues opérationnelles. Le suivi des nouveaux chantiers et de ceux en cours sera également renforcé pour éviter tout retard par rapport aux délais contractuels. »

A la fin de la cérémonie, des satisfécits de témoignage ont été décernés à plusieurs personnels de santé de Conakry et à l’intérieur du pays.

Younoussa Sylla, pour kibarounews.com

Comments (0)

  1. Aucun commentaire pour le moment.

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.

CAPTCHA ERROR!
captcha