Bannière

Santé publique: La première dame lance la semaine mère et enfants


Dans le cadre de la lutte contre la mortalité maternelle et infantile en Guinée, la première dame Hadja Djéné Kaba Condé, en collaboration avec le ministère de la santé et les partenaires techniques et financiers, a procédé au lancement officiel de la semaine de la santé qui débute le 09 au 14 octobre 2017 sur tous les districts sanitaires du pays

Ce lancement a eu lieu ce lundi 09 octobre à Conakry par la première dame de la république. Qui s’est déroulée en présence de plusieurs autorités sanitaires du pays et des partenaires qui accompagnent ce projet.

Selon madame Djéné Kaba Condé, cette semaine vise à procéder à la vaccination de plusieurs enfants, des femmes enceinte et celles en état de procréation.

« C’est pour moi un grand plaisir de participer au lancement de la semaine mère et enfant en 2017. Je voudrais remercier ces braves populations à travers les autorités administratives en faveur de l’amélioration de la santé des femmes et des enfants. L’organisation de cette semaine mère et enfants dans tous les districts sanitaires du pays concerne tous les enfants âgés de 0 à 59 mois, les femmes enceinte et les femmes en été de procréer », dit-elle.

Ajoutant qu’elle va toucher plusieurs enfants et femmes à travers tout le pays. « Au cours de cette semaine, plus de 800 mille enfants de 23 mois seront vaccinés, plus de 2 millions d’enfants de 6 à 59 mois seront supplémentés en vitamine A et lutter contre la malnutrition, plus d’1million d’enfants de 12 à 59 mois déparasités, 300 mille femmes enceintes et plus de 500 femmes en état de procréer seront vaccinés aux vaccins Anti Tétanique. J’invite donc les responsables sanitaires des régions et de préfectures de toutes les communes de notre pays, à redoubler d’effort pour permettre en œuvre les autres volets des interventions à savoir les activités de routines et le renforcement de la surveillance active à tous les niveaux.

Pou le ministre de la santé, Dr Abderrahmane Diallo, se réjouit de ce programme. Toutefois, il implore la statique de deux semaines ayant précédé pour juger les faits. « Je me réjouir de la présence de la première dame dont l’engagement est total pour accompagner des enfants et les femmes en matière de la santé. Vous le savez, la santé de la mère et de l’enfant constituait l’un des axes stratégiques de notre plan national de développement sanitaire. C’est pourquoi, depuis quelques années, le ministère de la santé avec l’appui de ses partenaires techniques et financiers, organise la semaine de mère et enfants, constituant l’affaire de tous. »

Pour finir, il rappelle le bilan des deux dernières semaines mère et enfants qui s’affiche comme suit : « En 2015, la semaine mère et enfants a été couplé en campagne de vaccination qui a permis de rattraper 4925enfants de pinta 3, au 4518 aux vaccins contre la rougeole. En septembre 2016, la semaine mère et enfants a permis de rattraper 43808 enfants au pinta 3 et 49971 enfants au vaccin contre la rougeole.
Camara Ibrahima Sory

Comments (0)

  1. Aucun commentaire pour le moment.

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.

CAPTCHA ERROR!
captcha