Bannière
Bannière

Sékhoutouréyah : présentation de vœux de nouvel an au président Alpha Condé


Conakry, le 11 janvier 2017, les membres du gouvernement de la République de Guinée, les députés de l’assemblée nationale, les responsables des institutions républicaines, les représentants des forces de défense et de sécurité se sont mobilisés, ce mercredi, au palais Sekhoutoureya, pour présenter les vœux les meilleurs au président de la République, le Pr Alpha Condé, à sa famille et l’ensemble de ses proches.

Prenant le premier la parole, le président de l’Assemblée Nationale, Honorable Kory Koundiano, a, au nom des députés et des institutions républicaines, présenté au président les vœux les meilleurs pour l’année 2017. Il a, par sa voix et au nom de ses paires, réitéré la volonté d’accompagner le chef de l’Etat dans son combat de développement du pays.

Aussi, le premier ministre Mamadi Youla, après avoir formulé à son tour les meilleurs vœux au président, au nom de son gouvernement, a félicité les chantiers de ce dernier réalisés au cours de l’année qui s’écoule. Il a aussi évoqué sans tarder quelques défis qui restent à relever conformément aux attentes de la population guinéenne. A ce titre donc, il a interpelé l’ensemble des guinéens à la préservation de la paix et de la quiétude sociale. Et a l’opposition, la main tendue en vue de privilégier le dialogue.

Quant aux forces de défense et de sécurité, c’est le Général Namory Condé qui a représenté cette entité pour souhaiter une bonne année au président, Pr Alpha Condé. Il a formulé à ce titre l’engagement et le respect, par les forces de défense et de sécurité, des institutions républicaines du pays. De passage, il a rendu hommage aux militaires guinéens tombés sur le champ de bataille à Kidal au Mali.

Pour donc boucler la boucle, le président de la République, le Pr Alpha Condé, a retourné l’ascenseur à ses membres. Il leur a souhaité les vœux de tous les bonheurs pour cette année 2017. Cependant, dans sa communication, il est passé en revue des attitudes citoyennes qu’il juge condamnables. Il s’agit notamment de l’impunité. Pour lui, il n’est pas admissible qu’on se rende justice dans un pays. Il demande à ce titre l’enseignement de l’esprit civique à tous les citoyens guinéens. Il a déploré par la suite de faite qu’en Guinée les institutions ne marchent pas très bien par manque de tolérance. Il condamne aussi l’attitude des ministres qui se promènent dans les quartiers avec les sirènes. Pour lui, seul le premier ministre et le ministre de la défense ont droit aux sirènes.

Pour finir, le président a annoncé la construction de la ville de Conakry à l’image de la ville de Singapour (un petit pays d’Asie dont la capitale Singapour-city, ndlr) d’ici 2040. Ensuite, il a parlé du renforcement de lien de coopération bi et multilatérale entre la Guinée et les autres pays du monde. Il a souhaité que d’ici peu de temps la Guinée doit contrôler le marché mondial de bauxite, comme l’Arabie Saoudite contrôle le marché de pétrole. Il a espéré, pour clore, l’occasion de rencontrer son gouvernement en vue d’échanger autour d’autres projets en perspectives pour l’année 2017.

Une synthèse de Younoussa Sylla

Comments (0)

  1. Aucun commentaire pour le moment.

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.

CAPTCHA ERROR!
captcha