Bannière

Syrie: Le président russe Vladimir Poutine déclare un cessez-le feu total


Le président de la Russie Vladimir Poutine a annoncé ce jeudi, un accord de cessez-le-feu entre le régime syrien et l’opposition armée à partir de minuit. Il fait aussi état d’une réduction de la présence militaire russe en Syrie.

Faisant face à un conflit sanglant depuis 2011, un accord de cessez-le-feu total a été trouvé entre le régime syrien et l’opposition armée dans le pays. L’annonce est faite ce jeudi 29 décembre par le président russe Vladimir Poutine : « Trois documents ont été signés : le premier est entre le gouvernement syrien et l’opposition armée sur le cessez-le-feu sur l’ensemble du territoire syrien », a-t-il déclaré. Il mentionne également que le deuxième document porte sur la mise en place de mesures visant à examiner le respect de la trêve. Le troisième document quant à lui, renferme une déclaration de la disposition des parties aux conflits d’entamer les négociations de paix sur le règlement syrien.

Poutine annonce moins de militaires russes en Syrie

La présence militaire russe sera réduite en Syrie après la signature de cet accord. L’armée mène depuis 2015 dans cette zone, une série de frappes aériennes en appui au régime de Damas.

Au cours d’une rencontre avec ses ministères de la défense et des affaires étrangères, le président russe Vladimir Poutine a indiqué : « Je suis d’accord avec la proposition du ministère de la Défense sur une réduction de notre présence militaire en Syrie, mais nous allons absolument poursuivre la lutte contre le terrorisme international ».

Cette information indiquant le cessez-le-feu à partir de minuit a été confirmée par l’armée syrienne. Cet accord ne prend cependant pas en compte les membres du groupe djihadiste Daesh et ceux du front Norsa, selon un communiqué publié par l’agence de presse officielle Sana.

La coalition nationale syrienne en exil (CNS), a apporté son soutien à cet accord. Elle invite toutes les parties concernées à le respecter. La nouvelle est recueillie auprès de son porte-parole Ahmad Ramadan.

Comments (0)

  1. Aucun commentaire pour le moment.

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.

CAPTCHA ERROR!
captcha