Bannière

USA-Présidentielle : le pari de Wole Soyinka


Selon la BBC, l’écrivain nigérian Wole Soyinka, prix Nobel de littérature, a promis de déchirer la carte de séjour lui permettant de résider aux Etats-Unis, si le candidat républicain Donald Trump est élu président la semaine prochaine.

« Au moment où on va annoncer sa victoire, je vais déchirer ma carte de séjour moi-même et commencer à faire mes valises », a déclaré M. Soyinka, dans le journal britannique « The Guardian ».

Selon le journal, l’écrivain nigérian a fait cette promesse en prenant la parole lors d’une rencontre à l’Université Oxford, au Royaume-Uni.

Il estime qu’il peu probable que Donald Trump gagne l’élection présidentielle américaine, mais s’il arrive qu’il sorte vainqueur, « la première chose » que doivent faire les titulaires de la carte de séjour des Etats-Unis est de s’en débarrasser, a dit Wole Soyinka, cité par « The Guardian ».

« Eh bien, je ne m’attends pas à cela », a-t-il affirmé, au sujet d’une éventuelle victoire du candidat républicain.

Wole Soyinka est chercheur à l’institut d’études africaines et américaines de l’Université de New York, où il vit actuellement. Il est le premier Africain à recevoir le prix Nobel de littérature, en 1986.

Comments (0)

  1. Aucun commentaire pour le moment.

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.

CAPTCHA ERROR!
captcha