Bannière

Investissements : un DG d'une entreprise chinoise ( Poly Solar) reçu par le chef de l’Etat, Alpha Condé


Le président de la République de Guinée, chef de l’Etat, Pr Alpha Condé a reçu en audience, lundi, 19 décembre 2016, au Palais Sèkhoutouréya, à Conakry, le directeur général de la compagnie étatique chinoise, Poly Solar Technologies, Huilin Hou, rapporte le Bureau de Presse de la Présidence de la République (BPP).

Le directeur général de la compagnie étatique chinoise, Poly Solar Technologies était venu exprimer au chef de l’Etat, l’intention de sa structure d’investir en Guinée dans les domaines des énergies renouvelables, les logements sociaux, l’adduction en eau potable, le traitement des déchets et la construction d’usines.

Un projet qui sera lancé après la rencontre avec les départements ministériels concernés.

A sa sorti de l’audience, Huilin Hou a déclaré : «Nous sommes venus sur invitation du président de la République. Nous sommes une compagnie étatique du gouvernement chinois. Nous intervenons dans le domaine des énergies renouvelables, la construction de logements sociaux, l’adduction en eau potable, le traitement des déchets et la construction d’usines.

Après cette rencontre avec son Excellence, Monsieur le président de la République, nous allons rencontrer les Ministères de l’Energie, de l’Agriculture, de l’Urbanisme et de l’Economie. C’est après avoir discuté avec eux que nous aurons un calendrier du démarrage du projet.

Poly Solar Technologies est parmi les premières entreprises étatiques du gouvernement chinois dans le domaine de l’énergie, de la construction, de l’agriculture. Nous avons assez de riches expériences dans ces domaines. Nous avons déjà appuyé beaucoup de projets dans les pays en voie de développement et nous venons avec beaucoup de solutions pour améliorer les conditions de vie du peuple guinéen.

Nous avons déjà réalisé, avec succès, des projets dans 23 pays africains comme l’Ethiopie, le Zimbabwe, la Tanzanie, la Côte d’Ivoire, et même le Gabon.

Parmi ces projets, il y a ceux financés par la Banque Africaine de Développement (BAD), le gouvernement chinois et les organismes internationaux».

AGP

Comments (0)

  1. Aucun commentaire pour le moment.

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.

CAPTCHA ERROR!
captcha