Bannière

Religion : vulgarisation du rôle de la femme au cœur d’un débat à Conakry


Le mercredi 08 février 2017, l’association des femmes musulmanes pour la culture Islamique et pour le Développement, en collaboration avec le SCAR ont organisé une conférence de sensibilisation sous le thème ‘’Rôle de la femme dans l’éducation des enfants et dans la consolidation de la paix dans la société’’.
Au centre Islamique de Donka, cette cérémonie a regroupé plusieurs femmes venues des différentes communes de la ville de Conakry et des responsables religieux, des représentants des délégations ministérielles, à la tête la marraine de la conférence Makalé Camara, ministre des affaires étrangères.
Dans son discours de bienvenue, le secrétaire général des affaires religieuses, El hadj Abdoul Karim Dioubaté, a rappelé que c'est une activité qui consiste à amener les femmes à connaitre leur droit et devoir et les aider à mieux joué leur rôle régalien que Dieu le tout puissant les a confié.
Avant de se réjouir et féliciter les organisateurs pour la réalisation d'un compartiment d'une activité qui lui tient à cœur : qui est ‘’celle de sensibiliser les sœurs, les épouses et les filles sur ce qui permet à une société d'évoluée dans la paix, la solidarité et l'unité d'action pour un développement harmonie de notre beau pays, la femme est actrice incontournable et irremplaçable dans le processus de développement socio-économique pour la Guinée.
De son côté, la présidente de l'Association Association des femmes musulmans pour la culture Islamique et pour le Développement, Hadja Aminata Moustapha Kalo revient sur les raison du thème : « on a constaté actuellement, les enfants presque les 60% ne sont pas bien éduque. L’éducation ce n’est pas dans la bouche, l’éducation ce n’est pas l’argent ou l’habillement qu’on donne à nos enfants, il faut qu’on éduque nos enfants. Dans l’éducation, il y a l’habillement, le comportement, la religion…. L’éducation concerne tout le monde, ce n’est pas seulement dans la religion ».
Pour finir, la présidente estime que «Le rôle de la femme dans l’éducation des enfants contribue à la consolidation de la paix. Une personne bien éduqué, qui aime son pays y a des choses qu’on ne peut pas faire qu’on ne doit pas faire, et la femme est le baromètre de la société, c’est elle la pilée de la famille ».
I.S Camara

Comments (0)

  1. Aucun commentaire pour le moment.

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.

CAPTCHA ERROR!
captcha