Bannière

gendarmerie nationale: Une femme à la tête d’une promotion


Dans le cadre du renforcement des capacités opérationnelles des unités de gendarmerie et la police nationale, le Haut Commandant de la Gendarmerie Nationale, à travers l’école nationale de la gendarmerie de Sonfoniah vient de former 286 officiers et sous-officiers.

Les stages de formation des officiers de la gendarmerie territoriale 2ème et 3ème promotion, 1ère et 2ème promotion du diplôme de qualification supérieure, 16ème promotion des officiers de police judiciaire et 5ème promotion des assistants de direction, se sont achevés ce vendredi 12 mai à l’école nationale de la gendarmerie à Sonfonia, commune de Ratoma, a-t-on assisté.

Il s’agit de Mme Pauline Toupou moyenne 15,15 mention très bien. Selon le directeur générale de cette école, c’est une femme qui avait le courage, compétente, très dynamique mais surtout son engagement pour assurer la sécurité.

Le ministre d’État auprès de la Présidence chargé de la Défense Nationale, Dr. Mohamed Diané qui a présidé et qui a d’ailleurs remise son attestation, a tout d’abord félicité le Commandement de la Gendarmerie Nationale d’impliquer le genre dans cette formation qui permettra désormais d’accomplir la mission du chef de l’État le prof Alpha Condé avant de rappeler pour la circonstance que ces différentes formations visent à renforcer la capacité opérationnelle des unités de gendarmerie qui s’inscrivent dans le cadre de la réforme du secteur de sécurité (R.S.S) en vue, dit-il, de répondre aux attentes des populations.

Camara Ibrahima Sory

Comments (0)

  1. Aucun commentaire pour le moment.

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.

CAPTCHA ERROR!
captcha